888 Holdings rafle le contrat et achète bwin.party pour 1.4$ milliard

img auteur
Par LE 21.07.2015
888 Holdings rafle le contrat et achète bwin.party pour 1.4$ milliard

Après des mois de négociations et alors que l'alliance Amaya Gaming/GVC holdings avait fait une offre sérieuse de 1,4$ milliard, c'est une autre firme en lice qui a raflé le contrat avec une offre similaire. 888 Holdings va donc devenir propriétaire de bwin.party pour 1,4$ milliard ou 898£ millions.

Percée et concrétisation de 888 Holdings

Beaucoup pensait qu'Amaya et GVC avait réussi leur coup en proposant 1,4$ milliard à bwin. Finalement c'est l'un des concurrents, 888 Holdings, qui aura le privilège de contrôler la structure dirigée par Norbert Teufelberger.

« Le comité de 888 et bwin.party sont ravis de vous annoncer qu'ils ont réussi à arriver à un accord dans lequel 888 Holdings prendra le contrôle de bwin.party. » d'après un communiqué.

Le montant de la transaction est de 898,3£ millions soit 1,4$ milliard.

« Ce matin marque un moment historique pour 888 et bwin.party. Une fois achevé, l'accord va créer l'un des opérateurs du marché des jeux en ligne les plus puissants. » a déclaré Itai Freiberger, PDG de 888 Holdings.

Bwin.party a donc estimé que 888 Holdings était parfaitement apte à honorer cet accord et que cela leur profiterait aux deux structures. 888 Holdings va donc pouvoir se renforcer sur certains segments comme le poker en ligne et les casinos en ligne.

Bwin.party possède la room de poker PartyPoker (7ème mondial en termes d'affluence) qui va donc rejoindre 888Poker (2ème mondial) et se donner une petite chance de concurrencer de façon efficace le géant Pokerstars et son sbire Full Tilt. Pour les joueurs, il s'agit certainement de la meilleure solution. Si Amaya Gaming (Pokerstars et Full Tilt) avait eu le contrat, la firme aurait possédé trois des plus gros réseaux de poker et aurait été encore plus proche d'une situation de monopole, toujours préjudiciable aux « consommateurs ».

Dans la foulée, 888 accentue son influence aux Etats-Unis avec PartyPoker, WSOP.com et 888Poker. Les Etats-Unis sont certes un marché discret pour le moment, mais qui a le potentiel de générer des milliards chaque année si les légalisations en ligne arrivent.

Malgré les difficultés financières récentes, bwin.party a un pied dans le poker en ligne, les paris sportifs et les casinos en ligne. Avec cette acquisition, 888 Holdings compte donc se renforcer dans chacun de ses verticaux et rentabiliser les 1,4$ milliard d'investissement.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.