Un pas de géant pour les futurs casinos terrestres au Japon

img auteur
Par LE 21.12.2016
Un pas de géant pour les futurs casinos terrestres au Japon

Après des années de délibération et d'hésitation, le Japon a franchi un cap important dans sa course à la légalisation des casinos terrestres. La semaine dernière, le gouvernement – principalement sous l'impulsion de son premier ministre Shinzo Abe - a fait passer le texte au Parlement. Cela signifie qu'à moins d'une surprise majeure, les casinos terrestres seront légalisés à partir de l'année prochaine.

Les casinos terrestres arrivent

Même si le Japon est à quelques encablures d'une légalisation, la mise en place de ces établissements de jeux et divertissement ne sera pas finalisée avant 2022-2023, selon les premières estimations. La progression de ce texte à travers les différentes strates du gouvernement a de quoi surprendre étant donné l'opposition de la plupart des japonais, mais avec une dette représentant 230% de son PIB, tous les moyens sont envisagés pour relancer l'économie et le tourisme.

Les casinotiers comme Wynn Resorts ou MGM Resorts vont devoir présenter des dossiers complets pour obtenir une licence. Trois casinos resorts seraient suffisants pour générer annuellement quelques 10$ milliards - voire plus selon les estimatons - les places sont donc limitées et nul doute que les plus puissants et les plus ambitieux (Las Vegas Sands par exemple) n'hésiteront pas à mettre la main au portefeuille pour rafler les droits. Un projet de casino au Japon est estimé comme envisageable à partir de plusieurs milliards d'investissement.

Le marché japonais représente un marché potentiellement très juteux pour les casinotiers. Le désir de jeux des Japonais, allié à la position stratégique du pays au sein de l'Asie, sont des atouts majeurs pour la confiance des investisseurs. Malgré tout, certains analystes estiment que le Japon ne sera pas forcément une destination casino de choix pour les Chinois, qui préféreront toujours aller à Macau – pour des raisons de distance et de facilité de langage.

L'année prochaine sera donc déterminante pour valider totalement la nouvelle loi des casinos mais aussi pour commencer à examiner les différents dossiers de candidatures des opérateurs.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.