La légende vivante du poker Johnny Chan

Johnny Chan

Johnny « Orient(al) Express » Chan est un joueur de poker professionnel, originaire de Chine, qui vit aux Etats-Unis depuis l'âge adulte. Il est né en 1957 en Chine, puis bouge beaucoup pendant son enfance, allant à Hong-Kong en 1962, à Phoenix (US) en 1968 et enfin à Houston en 1973.

 

Il commence le poker durant son adolescence et décide de partir pour Vegas à l'âge de 21 ans, alors qu'il était pressenti pour reprendre l'affaire de restaurants familiaux (à Houston). Aujourd'hui il est considéré comme l'un des joueurs de poker les plus respectés et les plus craints.

 

Johnny Chan a toujours dit n'avoir jamais lu un seul livre sur le poker, il a fait ses armes seul, au dépend des erreurs d’inexpériences. Au début, il avoue volontiers qu'il était plutôt mauvais pour le jeu mais a rapidement compris les façons de devenir gagnant sur le long terme.

 

Le succès aux World Series of Poker

 

Se perfectionnant pour le jeu, il participe aux World Series Of Poker à Las Vegas en 1987 et gagne le tournoi et 625,000 dollars. A noter que les WSOP étaient alors assez jeune et l'affluence était loin de ce que nous avons de nos jours avec plusieurs milliers de joueurs. L'année suivante en 1988, il récidive et finit encore premier pour 700,000$, un exploit en soi.

 

Mais Chan est aussi connu pour avoir failli remporter 3 WSOP Main Event de suite puisqu'il finit deuxième en 1989 derrière un certain Phil Hellmuth Jr, qui remporte alors le bracelet qui lance sa carrière. Jerry Buss, propriétaire des Los Angeles Lakers, avait tenu un pari avec lui avant les WSOP 1989 : si Chan remportait le 3ème bracelet de suite, Buss devait lui offrir une bague de championnat NBA.

 

C'est avec les WSOP que Chan est devenu une star, collectant 10 bracelets tout au long de sa carrière et tenant le record ex-æquo avec Doyle Brunson, avant que Hellmuth ne les dépasse avec un onzième bracelet, puis un douzième et treizième en 2012. Les récompenses de Chan sont arrivées en 1985, 1987, 1988, 1994, 1997, 2000, 2002, 2003 (2 titres en NL et PLO) et 2005. Ses gains en tournoi représentent plus de 8 millions de dollars.

 

Un gros joueur de cash-game et tournois

 

Il est important de préciser que comme pour la plupart des légendes du poker, il consacre bien plus de temps et d'importance aux parties de cash-game qu'au tournoi, ce qui ne l'a pas empêché de cartonner en tournois. Néanmoins, il y a fort à parier qu'il a beaucoup plus amassé d'argent en cash-game. Il a aussi participé à quelques émissions télés comme les High Stakes Poker et surtout Poker After Dark, où il a particulièrement brillé, remportant 3 de ces 4 participations. Il a pour projet d'ouvrir un jour son propre casino.

 

Il rejoint le Poker Hall Of Fame en 2002, concrétisation d'années de résultats et d'admiration de ses pairs. Il est aussi connu pour avoir toujours une orange devant lui à la table. Cela vient du fait que les casinos étaient principalement fumeurs « dans le temps » et étant non-fumeur, il aimait sentir la peau de l'orange pour moins sentir la fumée. Il a également participé au film « Rounders » (« Les joueurs ») en 1998, dans lequel il tient son propre rôle. Ce film a participé à la renommée de l'Orient Express.

VOS AVIS SUR Johnny Chan

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.